La flamme de la foi s'entretient en accueillant la lumière des autres !


Edito JP James_été 2021

Cet été, à Tokyo, autour de la flamme olympique, des athlètes du monde entier ont disputé des compétitions. A la fin de l'été, autour de la même flamme olympique, des athlètes avec un handicap impressionnent par leur courage. J'accueille ces moments, comme une parabole de notre rentrée scolaire, universitaire, pastorale. Nous allons vivre cette année, dans la lumière de la foi chrétienne, une lumière qui guide nos intelligences et nos engagements, une flamme qui réchauffe et encourage nos élans de fraternité et de solidarité.

Oui, la lumière de la foi. Pour aujourd'hui. Le christianisme n'appartient pas au passé obscurantiste d'un monde révolu. En ce début d'année, je parle de la « lumière de la foi », de sa pertinence pour notre vie personnelle et pour le monde. La lumière nous guide. Comme les athlètes dans leur parcours sportif, notre parcours de foi connaît l'épreuve et l'enthousiasme, l'assurance ferme, les hésitations et les questions. Notre personne tout entière est mobilisée, affectée, transformée par la foi qui nous habite. Adultes, nous avons besoin d'en vérifier les fondements, de confronter notre foi aux évènements de notre vie : on n'est pas croyants de la même façon à 10 ans, à 30 ans ou à 70 ans. De ce point de vue, le parcours de catéchèse pour adultes « croire et comprendre » veut nous aider. Et les enfants et les jeunes ? De même que les athlètes se forment très tôt aux bases de leur discipline, les enfants ont besoin d'acquérir les fondements de la foi. Pour redire l'importance de la catéchèse pour enfants, une campagne de communication est lancée en Gironde. Affiches, tracts seront diffusés largement. Ils n'ont pas vocation à rester dans les sacristies ou les coffres des voitures ! Ils sont à faire connaître. Grâce à qui ? Aux paroissiens par exemple. Ce qui va aider des parents peu pratiquants à franchir le pas du catéchisme pour leur enfant, c'est qu'ils auront pu parler avec quelqu'un de la paroisse, ne serait-ce que pour savoir près de qui s'inscrire. Comment les membres d'une communauté chrétienne sont-ils désireux de transmettre des informations sur la catéchèse ? Quelles démarches sont-ils prêts à faire pour aller à la rencontre des parents ? C'est la communauté chrétienne toute entière qui est responsable de la catéchèse des enfants, et pas seulement les prêtres ou les catéchistes. [...]