Ce site utilise Matomo pour analyser votre navigation dans le respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Voulez-vous nous aider à améliorer le service offert en autorisant Matomo à collecter ces informations ? En savoir plus

  

La réconciliation est une dimension essentielle de la foi chrétienne.
Ce sacrement appelé sacrement de la pénitence et de la réconciliation est indissociablement un temps de reconnaissance du péché et de renaissance spirituelle pour les baptisés.

Se reconnaître pécheur, mais le reconnaître devant Dieu, c'est entrer dans une démarche de confiance car Dieu ne veut pas la mort du pécheur mais qu'il vive.

Se réconcilier c'est changer sa façon de penser, de se comporter, de regarder l'autre et, tout en reconnaissant son manque d'amour, être capable d'un véritable changement.

Dans le sacrement de réconciliation, la démarche de confesser son  péché personnellement auprès d'un prêtre, permet une prise de conscience lucide devant l'Eglise.

Le prêtre invite à la conversion.
La pénitence proposée au pécheur est à la fois un signe de réparation et une action de grâce pour le pardon reçu.






Illustrations et témoignages


 Carême 2010 - Célébration pénitentielle

Au désert, avec Toi Jésus-Christ

Nous venons à l'appel de l'Esprit
Quarante jours dans le silence
Nous entendrons chanter l'Alliance
Tu parles au coeur et ta tendresse nous séduit




Quels sont les lieux, les personnes que le Seigneur
nous demande de quitter pour faire Alliance et porter du fruit ?


Comment ne pas se dire propriétaire de ce qui nous appartient ?

Jusqu'où nous mènent nos jalousies ?


Jusqu'où nous mènent nos racismes, nos refus de la vie ?

Comment sommes-nous touchés par la détresse ?

Quand nous justifions nos violences, ne nous prenons-nous pas pour Dieu ?



Au désert, avec Toi Jésus-Christ
Nous luttons tant que dure la nuit
Vers quelle épreuve et quel exode
Nous mènes-tu ô Fils de l'homme ?
Soutiens nos pas jusqu'à la Terre où tu conduis





Au désert, avec Toi Jésus-Christ
Nous voyons quel trésor est la vie
Le feu qui brûle sous la cendre
Deviendra flamme incandescente
Dans la prière, au plus secret, Dieu nous le dit




Seigneur, tu invites à "ôter les sandales", à travailler à plus d'humilité, à savoir te rencontrer quand on rencontre nos frères en humanité :

Saurons-nous reconnaître ce qui se dit de Dieu à travers ceux et celles qui sont rejetés ?

Quelles sont les idoles que nous vénérons ? jeux, argent, pouvoir,... ?

Nos retours vers le passé ne sont-ils pas parfois autant de refus de la vie qui se donne ? d'un avenir à construire ?



N'avons-nous pas tendance à enfermer Dieu dans des lieux et des temps spécifiques comme s'il était un ennemi ou un outil ?


N'avons-nous pas trop vite fait de suivre les mouvements de foule, les rejets et les enthousiasmes faciles ?

Saurons-nous, comme Etienne pardonner les personnes même quand les actes ne le peuvent être ?


Au désert, avec Toi Jésus-Christ
Notre jeûne a la force d'un cri :
Le cri monté de la planète
Où tant de faims se manifestent
Voici le temps de partager le pain de vie




Au désert, avec Toi Jésus-Christ
Grandira notre soif d'infini
Tu nous entraînes vers la Source
Où les vivants reprennent souffle
Viens nous combler par les eaux vives de ton puits



Au désert, avec Toi Jésus-Christ
Notre Pâque aujourd'hui s'accomplit