Accueil 
 Les sacrements 
 Enfants / Jeunes 
 Les services 
 Les mouvements 

Le monde change, Saint-Augustin aussi… : de Vincent à Jean-Pierre

En introduction à la célébration eucharistique du dimanche 28 juin 2015, le Père Vincent Garros a attiré notre attention sur les appels que Paul a adressés dans sa seconde Lettre aux Corinthiens (chap. 8) : « Frères, puisque vous avez tout en abondance, la foi, la Parole, la connaissance de Dieu, toute sorte d’empressement et l’amour qui vous vient de nous, qu’il y ait aussi abondance dans votre don généreux ! Il ne s’agit pas de vous mettre dans la gêne en soulageant les autres, il s’agit d’égalité ».

À près de 2 000 ans d’intervalle, on ne saurait sans doute mieux dire au moment du départ de Vincent : la tâche commune d’annonce de la Parole, du service du frère et de d’animation de la communauté est rendue possible parce que les dons surabondent et que nous avons construit une relation d’« égalité » : nous sommes différents mais égaux ! Dans sa présentation de la nouvelle organisation ecclésiale de l’Ensemble pastoral Bordeaux-Boulevards et de ses quatre secteurs, à l’église de la Trinité le 27 novembre 2011, le Père Ricard a insisté sur ce point : « C’est le désir de la mission qui nous anime et nous unit tous dans une même aventure spirituelle et apostolique ». On pourrait sans doute ajouter que cette aventure est également « humaine et sociale »…

Le père Jean-Baptiste Laguë, qui est le doyen de notre Ensemble pastoral, a clairement retracé, ici à Saint-Augustin, à la fin de la messe du 21 juin, la suite de la mutation qui s’est engagée à compter de 2011 :

« Vincent a joué sa partition avec vous et vous vous en êtes trouvé bien. Son appel à Mérignac est une reconnaissance de ses qualités humaines et pastorales, de ses talents propres. Il saura les mettre au service d’un nouveau secteur, enrichi par l’expérience qu’il vient de vivre avec vous pendant 10 ans. Vous l’avez fait le curé qu’il est devenu, comme il l’a dit lui-même.

Demain, c’est Jean Pierre Ranga qui sera pour vous le prêtre référent de St Augustin comme il l’est de Caudéran et comme moi même je le suis des secteurs du Bouscat-Bruges et de Bordeaux Nord. Il assurera un lien ‘‘organique’’ avec votre communauté et votre secteur. Mais, comme dans chacun de nos quatre secteurs, il revient à l’Équipe locale d’animation (ELA) d’assurer la conduite et l’animation pastorale du secteur.

Le départ de Vincent et celui d’Alban [dans le secteur de Bruges-Le Bouscat] nous bousculent mais ne nous inquiètent pas. Nous expérimentons depuis quatre années une autre manière de vivre l’Eglise, son animation et sa mission. Les ELA sont la preuve que des baptisés peuvent recevoir et assumer la responsabilité de leur communauté et de sa mission. Les baptisés ne sont pas des aides au prêtre mais des collaborateurs à part entière. Il n’y a pas une concurrence des responsabilités entre les prêtres et eux, mais un partage. Le prêtre ne peut plus être curé comme si les baptisés n’étaient pas devenus adultes dans la foi. Les baptisés ont la capacité de se prendre en charge et de se sentir concernés et responsables du visage évangélique de leur communauté et de son ouverture sur les autres pour partager avec eux le trésor de la vie reçue et de l’évangile.

Avec l’équipe apostolique (prêtres, diacre et laïcs coopérateurs), nous voulons aider les ELA dans leur mission, sans nous substituer à elles. Le ministère des prêtres va se jouer différemment.

Vous le savez bien, dans l’Eglise catholique, il n’y a pas de communauté ecclésiale sans prêtre. Il y a un lien nécessaire, organique, sacramentel du ministère ordonné avec les communautés ecclésiales. Mais ce lien peut prendre des formes diverses voire nouvelles.

Jean Pierre sera votre référent. Il sera la figure stable et proche du Christ pasteur, dans votre secteur. Il accompagnera le travail de l’ELA ; il aura une présence significative en particulier lors des week-ends ‘‘célébrer en frères’’, qui sont des moments forts de votre vie commune.

Jean de Dieu Élondabare, nouveau prêtre venu d’Afrique, assumera son ministère auprès des jeunes sur les quatre secteurs de notre ensemble avec l’équipe des animateurs coordonnée par Jacky Chartier, de Caudéran.

Moi-même et Ferdinand Bizimana-Balibonera auront l’occasion de vous rencontrer lors des célébrations dominicales ou en fonction des missions que nous assumerons à la rentrée, pour l’ensemble pastoral.

Et puis, nous allons accueillir deux prêtres nouvellement retraités : Jean Redureau, qui résidera au Bouscat, et Jean Loup Ducasse, qui résidera à St-Augustin, et qui a dû penser que l’air était bon ici, vu l’heureuse longévité de Pierre-Henri. Retraités, ils seront au milieu de nous une présence d’abord gratuite et nous enrichiront par ce qu’ils sont et ce qu’ils sont devenus. Ils mettront leurs compétences à notre service : ce sera à vivre par nous comme un don mais pas comme un dû.

Notre Église est traversée par des tempêtes autant qu’elle en traverse. Mais elle a quitté, avec Jésus, les rivages de la sécurité pour l’aventure de l’évangile, dans la confiance.

Ce que nous vivons dans l’Ensemble pastoral Bordeaux Boulevards, c’est la grâce d’une Eglise qui passe de la mort à la vie, avec Jésus ressuscité, sur sa Parole et dans son esprit ».

(c)Eglise Catholique Saint Augustin Bordeaux | Haut de page | à propos du site